Fiscalité

Anne Hidalgo adore répéter qu’à Paris, les impôts n’augmentent pas. Du coup, si vous aviez  l’impression que les taxes s’envolaient, vous êtes tout simplement en train d’affabuler. En effet, les tarifs de stationnement n’atteignent pas 50 euros pour 6 heures d’immobilisation en zone centrale.

De même, les PV qui menacent votre voiture électrique qui traîne sur la chaussée n’ont pas atteint les 50 euros. Tout comme la taxe de séjour qui n’a pas augmenté de 40% en 2016 et les frais de notaires quand vous devenez propriétaires n’ont pas non plus bougé d’un iota. Quant à l’application du taux marginal de la surtaxe d’habitation (60%) pour les résidences secondaires, ne paniquez pas, ce n’est rien, les Parisiens ne sont pas propriétaires. Dans une ville moderne, on vit bohème et l’on est locataire. Et il n’y a pas non plus d’augmentation de 3,7% des redevances pour les usagers parisiens.

Bref, vous l’avez compris dans le monde merveilleux d’Anne Hidalgo, les taxes n’ont pas augmenté à Paris.  En revanche, toutes ces hausses se sont accrochées à votre portefeuille depuis 2014. Tant, qu’en moyenne chaque ménage parisien se voit ponctionné en 2017 de 1200€ de plus qu’en 2014 !

 

Dernières actualités