La plage sans sable

Une plage à Paris, c’était déjà une sacrée idée. Mais une plage sans sable ! Le concept est tellement puissant, il fallait l’imaginer !

Oui, vous en rêviez et Hidalgo l’a fait : à Paris cet été, on profitera donc d’une superbe plage, sans mer, sans sel et sans château de sable. Parce que l’on est écolo et surtout parce que l’on a des partenaires (Lafarge) dont le sable vient de trop loin pour que l’on soit certain qu’il est fréquentable.

Donc cette année c’est herbe pour tous, bois et petits pavés. Une ambiance « plus moderne et contemporaine », parce que s’étaler comme une crêpe voie George Pompidou, c’est so 2002 et définitivement trop Delanoë. Sous Hidalgo, on est beaucoup plus baignade à la Villette en formation sardine (pour 300 personnes) et courses de fond sur la Seine (ne vous inquiétez pas, c’est au même prix que la sable).

Anne Hidalgo rêverait de marcher sur l’eau mais comme le dit l’expression, il suffit parfois d’un grain de sable pour enrayer la machine…

Dernières actualités